Il va falloir encore attendre… !

Publié le par Danièle Valès

Chers amis,

Depuis mardi soir, nous savons que nous n’ouvrirons pas avant fin janvier, en supposant que tout aille bien et qu’une troisième vague ne vienne pas à nouveau nous clouer au sol comme ces avions bloqués sur leur piste d’envol. Nous fêterons donc Noël, comme nous avons célébré Pâques et la Toussaint, dans l’intimité communautaire. Mais, soyez-en sûr, le silence de la Grotte vibrera de vos innombrables présences.

Les textes des liturgies de l’Avent vont, comme chaque année, résonner de multiples cris d’attente, d’appel, d’espérance : « Viens Seigneur ne tarde pas ». Il est certain que la clameur d’Israël appelant la venue du Messie va sûrement trouver en nous une résonance particulière en ces jours d’interminable attente. Depuis combien de temps n’avions-nous pas attendu aussi vitalement… ?

Tous nous attendons, guettons, souhaitons, espérons, la fin de la pandémie, la fin du confinement, la fin des masques et des fameux « gestes barrières », la liberté enfin de s’embrasser, d’aller serrer dans nos bras nos proches âgés ou malades. Depuis des mois nous sommes suspendus, impuissants, aux annonces sanitaires, politiques, économiques. Peut-être finissons-nous par redécouvrir, au-delà de nos attentes personnelles, l’attente d’un peuple, d’une humanité, l’attente d’une délivrance aux dimensions de l’humanité.

Le texte de Florin que nous sommes heureux de vous offrir pour inaugurer l’année liturgique se conclut par ces mots de Teilhard de Chardin : « Chrétiens, chargés après Israël de garder toujours vivante sur Terre la flamme du désir, vingt siècles seulement après l’Ascension, qu’avons-nous fait de l’attente ? »

Cet Avent et ce Noël qui viennent nous invitent tous à revisiter nos attentes, à descendre au secret de nos grottes, à tendre l’oreille en scrutant les signes si déroutants de notre temps. Le Ressuscité est déjà là, il a le visage de l’Enfant qui vient. Au creux des bras de Marie, il nous dit : « C’est moi, ne craignez pas ».

 

Danièle Valès

 

Il va falloir encore attendre… !

Publié dans Au fil des jours...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :