Bénir… !

Publié le par Danièle Valès

“Que le Seigneur te bénisse et te garde !
Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage,
qu’il te prenne en grâce !
Que le Seigneur tourne vers toi son visage,
qu’il t’apporte la paix !”
(Nombres 6,24-26)

C’est par cette bénédiction que chaque 31 décembre, nous célébrions le passage de la nouvelle année dans la chapelle de la Roche d’Or, toujours complètement bondée. Comme pour Noël, nous ne sommes cette année que la communauté, masquée et dispersée à bonne distance dans notre grande chapelle. Pourtant vous êtes tous là. Vous ne le saviez pas ? Que notre bénédiction s’étende sur nos diverses technologies !

Nous avons eu pour Noël l’idée de mettre toutes vos photos dans un cadre numérique posé à la crèche. Dix mille photos qui tournent jour et nuit, chacune passant et repassant au moins une fois par vingt-quatre heures. Au gré des liturgies et autres temps de prière nous apercevons l’un ou l’autre, mettons un nom, accrochons un souvenir. Jamais notre chapelle n’a contenu autant de retraitants en même temps !

La crèche de notre Chapelle avec le cadre numérique et vos visages qui passent !


Certains se souviennent qu’il y a un an la ville avait fait nettoyer la falaise le long de la route sous la Roche d’Or. Nous avions alors découvert, émerveillés, que nous étions fondés sur une superbe roche dans laquelle se trouvait une petite niche vide. Dans le rocher, sous la niche, ces mots étaient gravés : « Je vous salue Marie », et une date, 1738 (voir photo ci-dessous). L’ouvrier qui l’avait trouvée et signalée nous avait dit à plusieurs reprises et avec insistance : « Vous allez remettre une statue ?!». Après bien des recherches, c’est fait depuis quatre jours. Dans sa toute petite niche au milieu de la falaise, en sa fête de « Marie Mère de Dieu », elle nous dit simplement : « Confiance, c’est ici chez moi ».

Falaise le long de la route sous la Roche d’Or


Tant d’autres fraîches histoires, d’autres magnifiques gestes pourraient s’écrire. Malgré la pandémie, malgré les drames qui se pressent à nos portes, malgré le cortège de violences et d’injustices qui ont traversé l’année qui s’achève, il y aurait tant d’émerveillements à vivre, tant de bénédictions à célébrer.

« Les souhaits que nous nous adressons pour la nouvelle année disent le désir que l'on a de rendre l'autre heureux. Quand on dit des paroles bonnes, on fait venir au-dehors de soi la bonté et c'est une force pour aller de l'avant ! Dieu parle aussi et, de Lui ne sortent que des paroles bonnes, des paroles qui impriment à la vie un encouragement. C'est ce qu'on appelle "la bénédiction" : "dire le bien". C'est une grande responsabilité car si on ne dit pas assez le bien, il ne surgit pas ». Ce sont là les premières lignes du texte de Roger que nous vous proposons, cette bénédiction à laquelle nous vous associons.

A chacune et chacun, de notre part à tous, belle nouvelle année !

Danièle Valès,
1er Janvier 2021

 

Choisir de dire le bien...

Les souhaits que nous nous adressons pour la nouvelle année disent le désir que l'on a de rendre l'autre heureux. Quand on dit des paroles bonnes, on fait venir au-dehors de soi la bonté et c'est une force pour aller de l'avant ! Dieu parle aussi, et de Lui ne sortent que des paroles bonnes, des paroles qui impriment à la vie un encouragement. C'est ce qu'on appelle "la bénédiction" : "dire le bien". C'est une grande responsabilité car si on ne dit pas assez le bien, il ne surgit pas. [lire la suite...]

 

 

Un regard de foi au cœur d’un débat…

Comme il le dit lui-même, Jean Philippe Miguet est avant tout un ami de longue date de la communauté de la Roche d’Or. Ancien chef du service d’hépatologie et de soins intensifs digestifs au CHRU de Besançon, il suit attentivement la crise sanitaire depuis ses débuts. Au cœur du débat, il nous partage un regard de foi sur les enjeux de la vaccination contre le Covid-19 [Lire l’article...]

 

 

Publié dans Au fil des jours...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :